Nouvelles

« Retour  Voir toutes les nouvelles

Ottawa et Québec accordent une aide financière de 13 860 $ à Québec-Oies

Communiqué – Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec annoncent l’octroi d’une aide financière pouvant atteindre un montant de 13 860 $ à l’entreprise Québec-Oies, dans le cadre du volet 1 du Programme d’appui à la compétitivité des abattoirs régionaux (PACAR). Cette somme servira à financer l’étude de faisabilité d’un projet d’implantation d’un abattoir pour les oies dans la région de la Capitale-Nationale. 
M.  Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lawrence MacAulay, et la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Mme Caroline Simard, au nom du ministre le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, en ont fait l’annonce. Ils ont ainsi confirmé la volonté des deux gouvernements d’assurer la pérennité et le développement des filières de production animale en favorisant l’augmentation de la compétitivité des abattoirs et l’amélioration de l’offre d’abattage en fonction des besoins régionaux ou sectoriels.
Citations
« Le gouvernement du Canada est fier d’aider les producteurs, éleveurs et transformateurs à accroître la compétitivité de leurs entreprises. L’établissement d’un abattoir spécialisé pour les oies contribuerait au développement de ce secteur d’élevage et permettrait la création de bons emplois en région ».
M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
« Le gouvernement du Québec oriente ses actions afin d’encourager la prospérité des entreprises du secteur bioalimentaire. À cet égard, la Politique bioalimentaire 2018-2025 — Alimenter notre monde vient appuyer les investissements dans les entreprises afin de contribuer à les rendre prospères, durables et innovantes. Cet investissement s’inscrit donc dans la volonté gouvernementale que les entreprises du secteur bioalimentaire investissent 15 milliards de dollars d’ici 2025. »
M. Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
« Les abattoirs régionaux, comme celui que veut mettre en place Québec-Oies, constituent une mise en valeur importante du potentiel agroalimentaire des régions du Québec. Cet investissement aura des retombées économiques positives pour cette entreprise et dans la circonscription de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, en plus d’y développer le réseau d’abattoirs de proximité. »
Mme Caroline Simard, députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré et ajointe parlementaire de la ministre du Tourisme
Faits saillants
• L’industrie de la transformation des aliments et des boissons est un pilier de l’économie québécoise. Elle compte plus de 2 400 établissements répartis dans toutes les régions du Québec. 
• En 2017, le secteur de la transformation alimentaire a effectué des livraisons de plus de 29 milliards de dollars.
• Le secteur de la transformation procurait, en 2017, 69 689 emplois, ce qui le place au premier rang des secteurs manufacturiers du Québec quant à l’importance économique.
• Environ 70 % des produits issus des activités de l’agriculture et de la pêche au Québec sont achetés par les transformateurs alimentaires québécois. 
• L’Accord Canada-Québec de mise en œuvre du Partenariat canadien pour l’agriculture représente un financement provenant du gouvernement fédéral et du gouvernement du Québec totalisant 293 millions de dollars répartis sur une période de cinq ans, soit de 2018 à 2023. Cet accord appuie des initiatives stratégiques qui aideront les secteurs à croître, innover et prospérer.


Partager
« Retour 

Partenaires

Logo Desjardins Côte-de-Beapré Île-d’Orléans Logo MA tv Logo IGA Logo Le groupe JD de Boischatel Logo Developpement Côte-de-Beaupré Logo MRC Île d’Orléans Logo MRC Côte-de-Beaupré Logo Emploi Québec Logo Gouvernement du Québec Logo Sanctuaire Ste-Anne-de-Beaupré