Nouvelles

« Retour  Voir toutes les nouvelles

Un 30e podium de Coupe du monde en carrière pour Alex Harvey

Communiqué — Alex Harvey a réalisé son premier podium de la saison en Coupe du monde de ski de fond, en remportant la médaille de bronze vendredi à Lillehammer, en Norvège.

Harvey, âgé de 30 ans, n’a jamais atteint le podium du sprint aussi tôt dans la saison de Coupe du monde en 10 ans de carrière.

« C'est toujours amusant d'être sur le podium, peu importe le moment, mais le faire tôt dans la saison soulage un peu la pression », a déclaré Harvey. « Cela me dit que j’ai fait les bonnes choses cet été et que ça stimule la confiance de savoir qu’on est encore dans la course parce qu’il y a toujours des questions quand on commence la saison de ski de fond. »

C’était la 30e médaille de Coupe du monde de la carrière du triple olympien. 

« Quand je suis arrivé dans l'équipe, nous remportions une ou deux médailles par année. Aucun d'entre nous ne pensait que l'un d'entre nous pourrait remporter plusieurs podiums en une saison, comme beaucoup d'entre nous l'ont fait », a ajouté Harvey, qui a également remporté cinq médailles de championnats du monde.

« Pour moi, atteindre la barre des 30 n'est pas quelque chose dont j'ai toujours rêvé, cela me semblait tout simplement trop difficile à atteindre. Ça prend tout un entourage pour monter sur le podium, et plus particulièrement quand ça fait 30 fois, donc le mérite revient à beaucoup de monde. »

Après s'être qualifié 17e de la ronde qualificative des 30 premiers, Harvey a exercé sa tactique de marque qui lui permet de conserver son énergie avant de s'élancer pour dépasser le peloton dans la dernière montée et vers le stade pour facilement remporter son quart de finale. L’athlète originaire de Ferréol-les-Neiges, accompagné des deux premiers de chaque vague et des athlètes aux deux temps les plus rapides suivants, est passé à la ronde suivante, aux côtés des meilleurs sprinteurs de skate lors de sa demi-finale.

Alors que les Norvégiens Sindre Skar et Emil Iverson prenaient les devants du peloton de six hommes tôt dans la boucle de 1,6 km du stade de Lillehammer, Harvey livrait une bataille sans merci au reste du groupe. Franchissant la ligne d’arrivée en quatrième position, le vétéran a pensé que la journée de l’équipe canadienne était terminée, mais heureusement, il a obtenu son billet pour la finale après s’être emparé d’une des deux places de perdant chanceux.

« Je ne suis pas assez rapide au départ et le quart de finale était un peu chaotique, alors j'ai décidé de rester calme à l'arrière et de laisser les autres gars se fatiguer, économiser mon énergie jusqu'à la dernière grande montée et effectuer ma manœuvre. C'est une arrivée très rapide. J'avais d'excellents skis et de la vitesse et j’ai été capable de pousser fort dans les deux manches », a déclaré Harvey.

Harvey a usé d’une tactique différente en finale, restant près de l’avant du groupe pour la première moitié de la course avec le Norvégien Iversen. Alors que l'Italien Federico Pellegrino accélérait la cadence pour s’emparer de la médaille d'or, Harvey a mis la pédale au fond à la fin de la dernière côte vers le dernier droit dans le stade, se hissant de la quatrième à la troisième place pour monter sur la dernière marche du podium à seulement 0,7 secondes de la victoire.
« J'ai pu rester en avant et éviter les ennuis au début. Je ne pense pas que j’ai fait quelque chose de différent au départ, mais peut-être que les vrais sprinteurs étaient un peu plus fatigués en finale », a déclaré Harvey. « C'était génial de partager ce podium avec toute l'équipe. Les techniciens travaillent toujours tellement fort, mais aujourd'hui, la pluie tombait et ils étaient tout simplement trempés. Ils ont travaillé fort pour cette course-là, à courir partout sous la pluie pour s’assurer que j’avais de bons skis, je suis donc très heureux de pouvoir leur donner ce résultat. »

Le Norvégien Iversen a dépassé Harvey pour la médaille d’argent.

Deux autres Canadiens ont également pris le départ en Norvège, mais ne se sont pas qualifiés pour les manches. Andy Shields, de Thunder Bay, en Ontario, a terminé au 60e rang. Russell Kennedy, de Canmore, en Alberta, s'est classé 64e. Aucun Canadien n’a participé à la course féminine.

Partager
« Retour 

Partenaires

Logo Desjardins Côte-de-Beapré Île-d’Orléans Logo MA tv Logo IGA Logo Le groupe JD de Boischatel Logo Developpement Côte-de-Beaupré Logo MRC Île d’Orléans Logo MRC Côte-de-Beaupré Logo Emploi Québec Logo Gouvernement du Québec Logo Sanctuaire Ste-Anne-de-Beaupré