Blogue

« Retour  Voir tous les billets

 | 
Natasha Bouchard

La PME saisonnière : le défi de la main d’œuvre

Depuis plusieurs années, les entrepreneurs font face à de multiples difficultés concernant l’embauche de main d’œuvre qualifiée. Ces obstacles se font encore plus criants lorsque l’on opère un commerce saisonnier : besoins qui ne coïncident pas avec le calendrier scolaire, perte des employés qui ne reviennent pas la saison suivante, nouvelles normes de l’assurance emploi très contraignantes, conditions de travail qui ne concurrencent pas le travail à l’année, etc. 

Simultanément, les experts en gestion des ressources humaines tentent de trouver des pistes de solutions inventives : amadouer la génération Y, ouvrir la porte aux retraités, fidéliser ses employés par toutes sortes de moyens créatifs et originaux, offrir des formations, faciliter la conciliation travail-famille, valoriser et mobiliser les employés, les impliquer dans la gestion de l’entreprise, être plus souples avec les horaires, etc.

Bien que ces stratégies puissent s’avérer parfois efficaces, surtout si on a la chance de tomber sur de employés enthousiastes, elles demeurent souvent difficilement applicables au sein d’une PME saisonnière. Tout d’abord, la génération Y ne sera disponible qu’à partir de la fin juin, environ un mois après l’ouverture de l’entreprise saisonnière, et jusqu’en août, deux mois avant la fermeture. De plus, pour la séduire, vous devrez peut-être promettre des vacances, un horaire de jour et accepter les téléphones intelligents au travail (sans vouloir tomber dans les clichés). Pour ce qui est des gens retraités, ils sont généralement ouverts à travailler en semaine, mais pas les weekends parce qu’ils gardent leurs petits-enfants, et sur des jobs pas trop éreintantes physiquement. Pour ce qui est de fidéliser, valoriser, mobiliser, impliquer et former… cela demande du temps et de l’argent. Ces derniers sont rarissimes pour une PME et sont continuellement à renouveler! 

Au Camping Orléans, j’ai la chance de pouvoir compter sur un noyau fidèle d’employés depuis quelques années. Quel est notre secret? J’aurais dit la chance. J’ai tout essayé au cours des dix dernières années. Mais quand je leur demande pourquoi ils ou elles reviennent, voilà les mots qui ressortent : «Respect, amitié, apprentissage, dépassement, équipe et famille»! C’est super!

Mais je sais que dans trois, quatre ou cinq ans, tout sera à recommencer! Avez-vous des suggestions? Quels sont vos stratégies pour mobiliser et favoriser la rétention de vos employés? J’attends vos conseils…


Partager

Voir tous les billets du blogueur

Vos commentaires

  • Aucun commentaire

« Retour   Laisser un commentaire 



caractères restants

*Votre commentaire sera publié dès qu'il sera approuvé.

Code de sécurité :
Entrez les caractères figurant dans l'image.

Rafraîchir

Envoyer

Retour

Partenaires

Logo Desjardins Côte-de-Beapré Île-d’Orléans Logo MA tv Logo IGA Logo Le groupe JD de Boischatel Logo Developpement Côte-de-Beaupré Logo MRC Île d’Orléans Logo MRC Côte-de-Beaupré Logo Emploi Québec Logo Gouvernement du Québec Logo Sanctuaire Ste-Anne-de-Beaupré